Master Banque-Finance spécialité Ingénierie Economique et Financière (noté A+ par l’AERES) :

Cette spécialité apporte une triple compétence en analyse économique et financière, en méthodes quantitatives (économétrie, analyse des données, datamining...) et en informatique appliquée.
La spécialité Ingénierie économique et financière cherche à former des économistes-statisticiens complets (culture microéconomique et macroéconomique) rompus aux méthodes modernes de la finance quantitative.

Ils ont vocation à rejoindre les services spécialisés des banques, des sociétés de gestion d’actifs, des compagnies d’assurance, d’agences de notation pour exercer des fonctions de : spécialiste de datamining et d’évaluation des risques, spécialiste de marketing quantitatif dans la banque, ingénieur financier en salle de marchés de banques ou de sociétés de gestion, économiste de marché, stratégiste de marchés financiers ou de matières premières, spécialiste de l’allocation d’actifs.
Leurs compétences d’économètre et de prévisionniste doivent également leur permettre une insertion sur des postes équivalents dans des entreprises non financières
L’étudiant doit progressivement développer une autonomie et une expertise particulières en matière de réflexion, d’analyse et de prévision sur les phénomènes monétaires et financiers. Plus généralement, les compétences acquises lui permettent de poser comme de résoudre des problèmes économiques, tant académiques que pratiques.
Par conséquent, cette formation originale par la recherche offre des perspectives professionnelles à la sortie du M2 : concours, postes requérant des capacités d’analyse, dans des organismes publics ou privés.
Ce master peut également constituer la première étape d’un parcours académique de haut niveau débouchant sur la préparation d’une thèse de doctorat en sciences économiques. Ce faisant, il prépare aux carrières académiques, et à des postes d’analyste dans des organismes non universitaires, publics ou privés (notamment lorsque la thèse est réalisée dans le cadre d’un financement CIFRE)…

Deux parcours sont proposés :
  • Finance quantitative, à finalité professionnelle, forme des économistes-statisticiens complets rompus aux méthodes avancées de la finance ;
  • Etudes et Recherche, à finalité recherche, met l’accent sur la dimension académique de la recherche en macroéconomie et finance.