rsp2010

To content | To menu | To search

Thursday 1 March 2012

Parution du colloque RSP !

Roches et sociétés de la Préhistoire

entre Massifs cristallins et Bassins sédimentaires


Si dans l’imagerie populaire, l’homme de la Préhistoire est associé au silex, cette représentation apparaît comme particulièrement réductrice à la lumière des travaux récents. A la diversité des conditions géologiques répondent autant d’adaptations des méthodes de production des outillages en pierre. Sur les massifs cristallins, l’absence de rognons de silex en position primaire a conduit les hommes à transformer leurs systèmes techniques, mais dans des directions très diverses, au prix parfois d’une métamorphose de leurs outils et de leurs techniques. Des sociétés ont établi des réseaux efficaces d’importation à longues distances, qui leur ont permis de maintenir un outillage suivant les normes techniques alors en vigueur. Tous ces choix culturels permettent aujourd’hui de caractériser ces sociétés du passé non plus seulement par le style de leurs outils ou par leur technique, mais plus largement par leur comportement économique.

Fort de 34 articles, les actes du colloque « Roches et Sociétés de la Préhistoire entre Massifs cristallins et Bassins sédimentaires » établissent un bilan très complet de l’immense variété des roches taillées pour la parure ou l’outillage à la Préhistoire et à la Protohistoire dans le nord-ouest de la France, avec de nombreux points de comparaison en Europe. 

Rocks and Prehistoric societies

between crystalline massifs and sedimentary basins


In the popular imagination, the Prehistoric humans are associated with flint, but this picture seems particularly simplistic in the light of recent work. The diversity of the geological conditions gave rise to many different adaptations of the methods used to produce stone tools. The absence of flint nodules in the geological formations of crystalline massifs led human groups to modify their technical systems, but in very diverse ways, sometimes causing a profound transformation of their tools and techniques. Prehistoric societies established effective networks of exchange over long distances, which enabled them to maintain a repertoire of stone implements adapted to the technical requirements of the time. All these cultural choices allow us to characterize past societies not only by the style of their tools and techniques, but also more largely by their economic behaviour.

Owing to the 34 articles presented in the proceedings of the conference  on “Rocks and Prehistoric societies  between crystalline massifs and sedimentary basins” we can draw up a full  assessment of the immense variety of rocks used for making adornments or tools  during Prehistoric and Protohistoric times  in the North-West of France, with many points of comparison across Europe.

EN BAS DE CE MESSAGE, LE BON DE COMMANDE A TELECHARGER

Wednesday 16 June 2010

Normes de publication

La publication des actes du colloque RSP-Rennes-2010 doit intervenir dès 2011 aux Presses Universitaires de Rennes (Collection Archéologie et Culture). Outre la nécessaire diffusion des travaux présentés lors des journées du colloque, l’objectif est de fournir une base documentaire accessible et claire aux archéologues travaillant dans ces contextes géographiques marqués par la diversité des sources de matières premières. Pour homogénéiser le volume, nous vous proposons quelques fonds de carte qu’il serait souhaitable (mais non impératif !) d’utiliser. Deux membres issus du comité d’organisation ou du comité scientifique seront désignés pour établir un rapport avant publication, avec le cas échéant des modifications à réaliser par les auteurs.

 

 

 

 

Date limite de remise des textes et figures : 15 septembre 2010

 

Pour faciliter le travail éditorial, nous vous demander de respecter quelques normes, désormais classiques dans nos disciplines. Les articles devront être fournis en deux exemplaires papier, accompagnés d’un ou plusieurs CD-ROM ou DVD, comprenant les textes, les tableaux et les illustrations sur des fichiers séparés :

-un fichier pour le texte (35 000 signes maximum).

-un fichier pour la bibliographie (40 références maximum).

-un fichier (ou plusieurs) pour les tableaux (5 tableaux maximum).

-un fichier par illustration (10 illustrations maximum).

 

 

Le texte comprendra une dizaine de pages, soit 35 000 caractères maximum (espaces inclus), résumés, notes et bibliographie comprises, en format Word, enregistré en .RTF ou en .DOC. Un résumé en français et un résumé en anglais accompagneront le texte (15 à 20 lignes chacun, avec des mots-clefs). Ils devront impérativement contenir les principaux énoncés et résultats de l’article et non pas être seulement une introduction.

 

Le nom des auteurs, leur adresse et le cas échant leurs rattachements institutionnels doivent être indiqués intégralement en signature de l’article, à la fin du texte, de même que leur adresse électronique (s’ils le souhaitent).

 

 

Les tableaux (au nombre de 5 maximum) seront fournis dans un ou des fichiers à part et non pas introduits dans le texte (tirage papier et fichiers informatiques séparés, soit en format WORD soit en format EXCEL). Les tableaux obéissent à une numérotation propre et sont appelés sous la forme (tabl. x).

 

 

Les références bibliographiques (au nombre de 40 maximum) doivent être indiquées entre parenthèses (Auteur, année, p. pour les ouvrages, éventuellement fig. ou tabl.). Utiliser l’abréviation et al. pour plus de deux auteurs. Ces références sont regroupées en fin d’article et classées par ordre alphabétique et, pour un même auteur, par date de publication. Les abréviations sont à proscrire.

 

-  Ouvrage : NOM DE L’AUTEUR INITIALE DU PRÉNOM. (ANNÉE) – Titre complet, lieu d’édition, éditeur (collection et numéro de tome dans la collection), éventuellement nombre de pages et de figures.

Exemple : SMITH Ph. (1966) – Le Solutréen en France. Bordeaux, Delmas (Public. Inst. Préhis. Univ. Bordeaux, 5), 559 p., 81 fig.

 

-  Article dans un périodique : NOM DE L’AUTEUR INITIALE DU PRÉNOM. (ANNÉE) – Titre, nom du périodique en entier, tome (t. VII ou 7), fascicule (fasc.), pages (p. quel que soit le nombre de pages).

Exemple : BREUIL H. (1937) – Terrasses et quartzites taillés de la Haute Vallée de la Garonne, Bulletin de la Société  préhistorique française, t. XXXIV, p. 104-130.

 

 

Les figures (au nombre de 10 maximum) sont appelées dans le texte sous la forme (fig. x, n° x), en suivant une numérotation continue dans l’ordre de leur mention dans le texte. Les illustrations doivent parvenir sous format informatique, enregistrés en EPS, en TIFF ou en JPEG. Elles doivent être au format A4 au maximum et être réductibles sans perte de qualité. Elles doivent faire l’objet d’un tirage papier soigné pour l’évaluation décente de l’article. Une liste complète des noms des fichiers, y compris les extensions (.doc, .rtf ou autre), sera portée sur le CD ou le DVD. Donner des noms simples et courts aux fichiers, avec pour davantage de clarté le nom du premier auteur.

 

Les photographies (qui sont comprises dans les figures pour la numérotation) seront fournies en format numérique (haute résolution) ; les scanners doivent être de très haute résolution (= 1500 dpi). Les photographies en couleur sont envisageables, notamment pour les roches et les lames minces, mais il faut savoir qu’elles seront regroupées en un ou plusieurs cahiers couleurs au sein de l’ouvrage. Vous comprendrez pour des raisons de coût d’édition qu’il conviendrait de restreindre leur nombre autant que faire ce peut…

 

 

Un document attaché résume ces normes éditoriales

Tuesday 13 April 2010

Présentation-affiche

Monday 12 April 2010

Un colloque, deux lieux

ATTENTION !

Le colloque aura lieu :

 

le mercredi 28 avril 2010 sur le campus de Beaulieu (Université de Rennes 1) - bâtiment 42 (amphi M)

 

les jeudi 29 et vendredi 30 avril 2010 au Musée de Bretagne (Espace des Champs-Libre), au coeur de Rennes (à proximité de la gare)

 

Programme

Mercredi 28 avril 2010

 

Université de Rennes 1 – Campus de Beaulieu
Bâtiment 42 - Amphithéâtre M

 

9.00 - accueil des participants

9.30 - Introduction (Représentant de l’Université de Rennes 1 – Direction de l’UMR 6566)

10.00 - Problématique du colloque (Grégor Marchand et Guirec Querré)

1. Production et utilisation des roches dans les bassins sédimentaires

1.A. L’usage des matériaux endogènes

10.30 - Bruxelles Laurent, Jarry Marc, Servelle Christian - Les ressources lithiques des formations alluviales du Midi toulousain : méthodologie, résultats et applications aux séries paléolithiques

10.55 - Primault Jérôme - Circulations d’objets à grande distance : quelles significations ? L’exemple de la diffusion des silex tourangeaux et poitevins au Paléolithique.

11.20 - Hinguant Stéphan, Biard Miguel, Bodinier Bernard, Lenormand André, Tsogbou Ahoupe Rodrigue - Origine des matières premières lithiques du Solutréen de la vallée de l’Erve : la foire aux cailloux

11.45 - March R. et Claire Th. - Détermination géologique des artefacts lithiques provenant des sites de la vallée de la rivière Quequen Salado (Province  de Buenos aires Argentine) et recherche des sources possibles d’approvisionnement : contribution à une vision de la gestion des matières premières entre les zones côtières et les terres de l’intérieur par les chasseurs cueilleurs.

PAUSE DEJEUNER

14.00 - E. Goemaere, J.-M. Baele, K. Di Modica, A. Hauzeur, C. Jungels et S. Pirson - Les roches riches en silice taillées et débitées durant le Paléolithique et le Mésolithique en Belgique : mise au point sémantique, critères d’identification macroscopique et implications archéologiques

14.25 - Griselin Sylvain, Le Maux Nicolas - L’exploitation des grès-quartzite au Mésolithique et au Néolithique en Ile-de-France : caractérisation des industries et des matériaux.

14.50 - Guyodo Jean-Noël - Ambiances Chambon / Cerny du début du Ve mill. avant J.-C.: données récentes

15.15 - Georges Emmanuel, Lenormand André - Évolution d’un territoire au Néolithique à l’interface massif armoricain, bassin parisien : Sablé-sur-Sarthe et ses environs.

15.40 - Marcigny Cyril, Charraud François, Desloges Jean, Ghesquière Emmanuel, Juhel Laurent, Tsobgou Ahoupe Rodrigue, Giazzon Sébastien - Les minières de silex de Ri (Orne)

16.05 - Pause-Café

16.45 - Verjux Christian - L’exploitation du silex à la fin du Néolithique dans la région du Grand-Pressigny (Indre-et-Loire) : état des recherches.

17.05 - Simon Jean-Michel, Marchand Grégor, Pustoc’h François, Querré Guirec et Tsobgou-Ahoupe Rodrigue - Une médiathèque lithique à l’usage des archéologues du grand-ouest de la France

18.00 - Visite du Musée de Géologie de l’Université de Rennes 1 et buffet-apéritif

 

Jeudi 29 avril 2010

 

Les Champs-Libres – Amphithéâtre Hubert Curien

 

8.30 - accueil des participants

1.B. L’usage des matériaux exogènes

9.00 - Brenet Michel - Exploitation du silex et des roches métamorphiques à Combemenue en Corrèze et à Chemin d’Herbe dans le Lot-et-Garonne. Un exemple d’économie de matière première et de débitage anticipée au Paléolithique moyen récent.

9.25 - Naudinot Nicolas - Anticiper ou s’adapter : évolution des stratégies d’acquisition en matière lithique durant le Tardiglaciaire sur le Massif armoricain.

9.50 - Fromont Nicolas - De la matière à l’objet, de la technique au social  la transformation et l’utilisation du schiste par les populations Villeneuve-Saint-Germain du quart nord-ouest de la France

10.15 - Pause-Café

2. Production et utilisation des roches dans les massifs cristallins

2.A. L’usage des matériaux endogènes

10.45 - Bourdin-Launay Solène - L’exploitation des roches dans les sociétés du Moustérien à outils bifaciaux dans le Massif armoricain et sur ses marges au Pléistocène récent.

11.10 - Tsobgou Ahoupe Rodrigue, Monnier Jean-Laurent - Nature et provenance des roches du gisement du Paléolithique inférieur de Menez-Dregan 1, France

11.35 - Huet Briagell - Silex et autres roches dans le Massif armoricain : modalités de gestion des matières premières lithiques au Paléolithique ancien et moyen

12.00 - Colonge David, Lelouvier Laure-Amélie, Mourre Vincent - Approvisionnements et économie des matières premières dans l’Acheuléen du piémont pyrénéen.

12.25 - Colonge David, Bruxelles Laurent, Chevreuse Fabrice et Jamois Marie-Hélène

Economie des matières premières au Paléolithique moyen en Limousin cristallin : l’exemple de Périché à Verneuil-sur-Vienne (Haute-Vienne)

PAUSE DEJEUNER

14.00 - Goemaere E., Jungels C., Golitko M., Degryse P., Honings J. et Schneider J. - La fluorite : une matière première inhabituelle en Préhistoire. Identification des sources géologiques et géographiques de la matière première.

14.25 - Guiavarc’h Mikaël, Querré Guirec - La fibrolitite du Massif armoricain, état des recherches sur les gisements et la caractérisation des haches polies néolithiques.

14.50 - Surmely Frédéric - La place des haches en métadolérite dans les sites néolithiques de la France centrale (Limousin, Auvergne, Centre, Île de France)

15.15 - Blanchard Audrey - Néolithique récent de l’Ouest de la France : « le » Groh-Collé

15.35 - Deloze Valérie - Matériaux de construction et de mouture du site archéologique d’Entrammes "La Carie II" (Mayenne, France)

16.00 - Pause-Café

2.B. L’usage des matériaux exogènes

16.45 - Blanchet Stéphane, Forré Philippe - Acquisition et gestion des matières premières lithiques sur le site néolithique ancien de Pluvignon, Betton (Ille-et-Vilaine).

17.10 - Ihuel Ewen - La circulation des lames de silex de la fin du Ve millénaire au IIIe millénaire dans le Massif armoricain.

17.15 - Nicolas Clément, Guéret Colas - Les pierres précieuses des princes armoricains : gestion des matières premières et spécialisation artisanale dans les productions d’armatures de prestige (2500-1700 avant J.-C.) 

18.00 - Visite du Musée de Bretagne

 

Vendredi 30 avril 2010

 

Les Champs-Libres – Amphithéâtre Hubert Curien

8.30 - accueil des participants

3. Roches et sociétés

9.00 - Néraudeau Didier - L’utilisation de l’ambre dans la parure durant la Préhistoire et la Protohistoire

9.25 - Alvarez Esteban, Penalver Enrique, Delclòs Xavier - L´ambre au cours de la Préhistoire européenne: analyse IRTF de la région cantabrique

9.50 - Baron Anne, Gratuze Bernard, Querré Guirec - Production et diffusion des objets en lignite à l’âge du Fer en Europe celtique

10.15 - Tsobgou Ahoupe Rodrigue - L’influence des interactions matériaux et techniques sur l’existence et l’évolution des systèmes culturels en Préhistoire : Une approche méthodologique.

10.40 - Pause-Café

11.10 - Lamotte Agnès, Huguenin Gilles, Jacottey Luc, Detrey Jean - Part des quartz et des quartzites dans les industries lithiques de l’Est de la France de l’Acheuléen au Châtelperronien

11.35 - Michel Sylvène - Gestion économique et comportements techniques : exploitation des matériaux siliceux au Premier Mésolithique entre Massif armoricain et seuil du Poitou

12.00 - Kerdivel Gwénolé - Rôle des roches tenaces dans la distribution spatiale des gisements du Néolithique moyen au Néolithique récent et final à l’interface Massif armoricain/Bassins parisien et aquitain.

12.25 - Pailler Yvan, Pétrequin Pierre, Errera Michel, Gauthier Estelle - Anneaux-disque des Alpes italiennes en France. Typologie, datation, origine

PAUSE DEJEUNER

14.00 - Guyodo Jean-Noël - L’ouest sous pression : premiers indices de productions complexes (Ve – IVe mill. avant J.-C.)

14.25 - Querré Guirec, Cassen Serge, Dominguez-Bella Salvador - Variscites dans la Préhistoire de l’Ouest de l’Europe

14.50 - Dominguez-Bella Salvador, Ramos J., Maate J., Vijande A., Martinez, J. - Raw materials in the polished industries of Neolithic societies in the Gibraltar Strait area

15.15 - Donnart Klet, Hamon Caroline, Robin Boris - Produire des meules du Néolithique à l’Age du fer : économie des matières premières et évolution technologique du matériel de mouture sur le massif armoricain et ses marges

15.40 - Daire Marie-Yvane, Donnart Klet, Hamon Caroline - L’outillage en pierre à l’Âge du Fer : exemple(s) d’un potentiel à exploiter

16.05 - Jodry Florent - Les matériaux meuliers au sein des Vosges.

16.30 - Ponce de Léon Moïses - L’ardoise en Espagne depuis le néolithique jusqu’aux hispano-romains

Wednesday 31 March 2010

Accès au campus de Beaulieu (Rennes 1)

En voiture

  • En venant de Paris par la voie express, prendre la sortie vers Rennes-Centre, puis suivre le fléchage "Campus de Beaulieu". Le campus universitaire est à droite à l’entrée de l’agglomération .En venant du centre-ville, prendre les quais, direction Cesson-Sévigné/Laval. Le campus est à quelques kilomètres sur la gauche.

 

En train

Pour rejoindre en bus le colloque de la gare,

  • sortie Nord, remonter à pied l’avenue J. Janvier jusqu’à la Vilaine. Tournez à gauche (Quai E. Zola) : l’arrêt des bus n° 6, 16 ou 40ex est à 20 mètres juste à côté des musées de Bretagne et des Beaux-Arts (arrêt "Pasteur/Musée") ou prendre le métro ligne A, direction "J.F. Kennedy", descendre à l’arrêt "République". Prendre le bus 4, 40 ou 40ex. Descendre à l’arrêt "beaulieu/chimie"


Pour toute information sur le métro et les bus rennais consultez le site Web de la Star (vous y trouverez notamment les plans du réseau de transports en commun ainsi que les horaires), ou appelez InfoStar au 02 99 79 37 37.

––En avion


L’aéroport de Rennes Saint-Jacques est relié quotidiennement à 22 villes françaises et européennes.

Prendre un taxi jusqu’au campus de Beaulieu coûte environ 20 € en journée.

Pour rejoindre le colloque en bus de l’aéroport  :

  • La ligne de bus n° 57 relie St-Jacques au centre de Rennes en journée (de 6h15 à 20h30). Les arrêts "Pommerais" ou "Abbé Grimault" sont à 400 mètres environ de l’aéroport dans le bourg de St-Jacques : un bus toutes les 10 à 15 mn, durée du trajet : un peu moins de 20 min.
    Changer à "République" pour le bus n°4, 40 ou 40ex.
    Descendre à l’arrêt "beaulieu/chimie".


Thursday 17 September 2009

Fiches d'inscription

Vous pouvez télécharger les fiches d’inscriptions en format rtf ou pdf (en bas de cette page)

Elles sont à renvoyer à Catherine Louazel

UMR 6566 du CNRS -

Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH)

Laboratoire d’Archéosciences - bâtiment 24-25

Université de Rennes 1 - CS74205

35042 Rennes Cedex



Wednesday 9 September 2009

Lieu

Mercredi 28 avril - Campus de Beaulieu - Université de Rennes 1 (Bâtiment 42 - Amphithéâtre M )

Jeudi 29 avril et vendredi 30 avril - Les Champs-Libres (Musée de Bretagne), espace Hubert Curien Rennes

 

Comité d'organisation

Organisateurs

Grégor Marchand et Guirec Querré

(CReAAH UMR 6566 - CNRS – Université de Rennes 1 – Université de Rennes 2 – Université de Nantes – INRAP - Ministère de la Culture et de la Communication)


Comité d’organisation

Dominique Cliquet (Ministère de la Culture – UMR 6566 Creaah)

Marie-Pierre Dabard (Université de Rennes 1)

Marie-Yvane Daire (CNRS – UMR 6566 Creaah)

Jean Desloges (Ministère de la Culture - UMR 6566 Creaah)

Pierrick Fouéré (INRAP Sud-Ouest - UMR 5608 Traces)

Nicolas Fromont (INRAP Grand-Ouest)

Emmanuel Ghesquière (INRAP Grand-Ouest)

Jean-Noël Guyodo (Université de Nantes - UMR 6566 Creaah)

Briagell Huet (Université de Rennes 1 – UMR 6566 Creaah)

Grégor Marchand (CNRS – UMR 6566 Creaah)

Jean-Laurent Monnier (CNRS – UMR 6566 Creaah)

Didier Néraudeau (Université Rennes 1)

Guirec Querré (Ministère de la Culture – UMR 6566 Creaah)

Jean-Yves Tinévez (Ministère de la Culture – UMR 6566 Creaah)

Rodrigue Tsobgou Ahoupe (Université de Rennes 1 – UMR 6566 Creaah)



Comité scientifique

Comité scientifique

Pierre Pétrequin (CNRS Besançon)

Jacques Pélegrin (CNRS Nanterre)

Salvador Dominguez Bella (Université Cadiz)

Jacques Poupeau (CNRS Bordeaux)

Jacques Jaubert (Université de Bordeaux)

Pierre-Jean Texier (Université de Bordeaux)

Olivier Buschenschutz (Ecole normale supérieure)

Charles-Tanguy Le Roux (Ministère de la Culture)

Contacts

Contacts

 

Secrétariat : Christelle BICHOT et Catherine LOUAZEL

UMR 6566 - Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH) - Laboratoire d’Archéosciences - bâtiment 24-25 - Université de Rennes 1 - CS74205 - 35042 Rennes Cedex

Téléphone : 02 23 23 61 09 ou 02 23 23 68 95

Fax : 02 23 23 69 34

Organisation : Grégor Marchand et Guirec Querré


E-mail : marie-therese.ribault "at" univ-rennes1.fr ou gregor.marchand "at" univ-rennes1.fr ou guirec.querre "at" univ-rennes1.fr


Communiquer et s'inscrire

Pour communiquer

 

Ouverture des soumissions de titre et résumé succinct (5 lignes)

15 mai 2009

Date limite de soumission de communication

15 décembre 2009

Date limite de soumission des résumés (communications ou poster acceptés)

31 décembre 2009

Date limite des inscriptions à tarif préférentiel

31 décembre 2009

Colloque

28 au 30 avril 2010

Dépôt des manuscrits pour publication

15 septembre 2010

 


Droits d’inscription

Gratuit pour les communicants


Jusqu’au 31 décembre 2009 : 30 euros (10 euros pour les étudiants)

Après le 1 janvier 2010 : 40 euros (15 euros pour les étudiants)

 

Argumentaire

Si dans l’imagerie populaire, l’homme de la Préhistoire est associé au silex, cette représentation apparaît comme particulièrement réductrice à la lumière des travaux récents. A la diversité des conditions géologiques répondent autant d’adaptations des méthodes de production des outillages en pierre. Sur les massifs cristallins, l’absence de rognons de silex en position primaire a conduit les hommes à transformer leurs systèmes techniques, mais dans des directions très diverses. La multitude de paramètres en jeu dans ces orientations n’a pas grand-chose à voir avec la notion simpliste de déterminisme géologique. A certaines époques, des groupes ont privilégié les roches siliceuses locales, au prix parfois d’une métamorphose de leurs outils et de leurs techniques. D’autres ont abandonné leurs outils traditionnels, dont la fabrication fut jugée trop malaisée, pour en développer de nouveaux adaptés aux structures mécaniques des roches. Des sociétés ont établi des réseaux efficaces d’importation à longues distances, qui leur ont permis de maintenir un outillage suivant les normes techniques alors en vigueur. Tous ces choix culturels permettent aujourd’hui de caractériser ces sociétés du passé non plus seulement par le style de leurs outils ou par leur technique, mais plus largement par leur comportement économique.

 

Les formes d’exploitation des ressources minérales sont elles aussi variables suivant les périodes, les besoins des populations ou l’organisation économique et sociale. Au Paléolithique, la mobilité des groupes sur le territoire devait prendre en compte l’absence ou la rareté des roches siliceuses. Au Néolithique, certaines communautés humaines ont su faire fructifier le patrimoine géologique local pour assurer une exportation massive de leurs produits. Les occupants des bassins sédimentaires ont ainsi développé des minières et des ateliers de silex permettant d’approvisionner les zones dépourvues de cette matière. A l’inverse, haches en roches métamorphiques ou bracelets de schiste étaient produits sur les massifs cristallins et largement diffusés au-delà. C’est donc le système formé par ces zones géologiques voisines et distinctes qui constitue un champ de recherche scientifique original et novateur, à la croisée des disciplines (pétrographie, mécanique, technologie lithique).

 

L’objectif du colloque international RSP-RENNES-2010 est d’analyser ce différentiel géologique, qui conditionne certains choix culturels et économiques des hommes, du Paléolithique à l’âge du Fer. La dimension diachronique apparaît comme la seule à même de mettre en valeur l’originalité des choix techniques de chaque société. Le colloque prend comme champ d’étude le Nord-Ouest de la France (Massif armoricain et Massif central versus Bassin parisien, seuil du Poitou et Bassin aquitain). Mais une telle réflexion impose un cadre élargi aux zones de l’Europe connaissant de semblables conditions géologiques, tour à tour facteurs de contrainte et de richesse, en particulier toute ces zones où les hommes de la Préhistoire ont taillé sans silex. Des chercheurs européens seront donc sollicités pour présenter des situations éclairant le thème du colloque ou des méthodes d’analyse innovantes. Les actes du colloque international RSP-RENNES-2010 auront vocation de manuel présentant toute la variété des roches taillées à la Préhistoire dans le nord-ouest de la France pour l’obtention d’outils ou de parure, les réseaux d’acquisition, les méthodes de débitage employées et les circuits de diffusion.

 

Thème 1. Produire sur des matériaux des bassins sédimentaires

Thème 2. Produire sur des matériaux des massifs cristallins

Thème 3. Roches et sociétés.



Dates

Mercredi 28 avril 2010

Jeudi 29 avril 2010

Vendredi 30 avril 2010